Colas Artois - Sébastien Bothier

15/03/2016

head-rencontre-colas

 

Filiale régionale du Groupe COLAS, leader mondial de la route (12 Milliards € de CA en 2014).

Activités principales : Travaux Publics : chantier autoroutier, plateformes industrielles, l'ensemble des aménagements urbains : parkings, places, trottoirs, pistes cyclables, etc... et également les entretiens des voiries communales, départementales et nationales.

Nous réalisons également tous les travaux de désamiantage des voiries et des réseaux d'assainissements.

CA Agence 33 M€ en 2015, basé sur Lens

Effectif 210 personnes, qui mettent en avant au quotidien les valeurs de l'entreprise : Entrepreneur, Créateur et Responsable.

Membre du ABC depuis 2015.

L'idée était d'intégrer un club de business, tout d'abord sur les conseils de mes homologues du Nord, qui font partie du FBC et HBC , et puis surtout pour agrandir mon réseau local.

Quand je dis réseau, je pense notamment au relations entre des personnes, afin d'échanger des informations, et donc au final du business.

On m'a toujours dit qu'il fallait semer pour récolter...ou donner pour recevoir...nous y sommes !  

J'attends donc du club qu'il favorise nos échanges, les stimule, les accélère, et les rendent pertinents, fiables et surtout de qualités.

Le frein serait la perte de temps. Il faut savoir être efficace.

Notre déjeuner mensuel propose une fréquence raisonnable.

Les intervenants sont de qualités, et nous permettent une certaine ouverture, un certain enrichissement, et certaines parallèles avec nos métiers respectifs, nos business.

Une petite anecdote : j'ai rencontré lors d'un déjeuner ABC, le patron d'une entreprise, avec qui je travaillais parfois, mais sans grande conviction.

2 jours après notre rencontre, je le contactais à 22h pour un dépannage en urgence sur un chantier autoroutier, et il a su faire preuve d'une réactivité sans faille.

Depuis, les relations sont beaucoup plus constructives, et nous sommes en train de mettre en place un partenariat sur 2016.

Sebastien BOTHIER

Directeur d'agence


Fandi Emballages - Grégory Leblanc

15/03/2016

head-rencontre-fandi

 

PME familiale située à Carvin, sur un site de près de 20 000 m². Existe depuis 30 ans.

CA 10M€, Effectif 100 collaborateurs.

Domaines d'intervention : mise sous pli, insertion d'objets publicitaires (gadgets, DVD, échantillons...) pour l'agro-alimentaire ou la presse, réalisation de blisters, thermoformage, fabrication de cartons spécifiques, reconditionnement, copacking, opérations de contrôle qualité... Fabrication d'échantillons dans le secteur du bois : présentoirs pour les revêtements de sol (Berry Alloc, St Maclou, Leroy Merlin...) Personnalisation et reconditionnement d'articles textile : couture, réparation, étiquetage, personnalisation...

Depuis le début de ma carrière, j'ai toujours estimé que travailler en réseau constituait quelque chose d'essentiel à la réussite de mes différentes démarches.

Membre du ABC depuis Octobre 2015.

Qu'est-ce qu'un réseau ? Ma définition du "réseau" :

Se construire un tissu de relations professionnelles auxquelles on souhaite offrir ses services mais également en recevoir. En effet, et on l'oublie trop souvent, il n'y a pas de vrai réseau sans réciprocité.

À quoi sert un réseau ? Que peut en attendre un chef d'entreprise ?

Le chef d'entreprise peut parfois se retrouver seul face à ses prises de décisions. Etre impliqué dans un réseau peut certes, lui permettre de réaliser du business, mais aussi lui permettre de partager quant à ses interrogations, voire ses doutes.

Comment choisir le bon ?

C'est en cela qu'il convient de choisir le ou les bon(s) réseau(x). Le choix dépendra avant tout de vos attentes. Il existe une multitude de réseaux professionnels ayant chacun des objectifs différents : faire du business, informer ou former, échanger sur différentes thématiques, débattre, ...

Comment y optimiser sa présence ?

Dès lors que l'on s'engage dans cette démarche, il convient de la prendre au sérieux, d'y réserver un minimum de temps pendant, mais aussi hors des événements planifiés. En effet, se contenter d'y adhérer en honorant sa cotisation sans être assidu ne servira absolument à rien. La règle n°1 est donc l'assiduité et l'implication qui vont de pair. 

Quel est le principal frein ?

Le seul frein à mon sens peut-être le manque de temps car il n'est pas toujours évident de se libérer même si le créneau est retenu dans notre agenda. Nous ne sommes jamais à l'abri d'un imprévu ou un rebondissement de dernière minute.

Réseauter, n'est-ce pas une perte de temps ?

Réseauter n'est absolument pas une perte de temps, bien au contraire. Réseauter permet de gagner du temps dans la mise en relation et le développement des affaires. Si tel n'est pas le cas, c'est que la démarche n'a pas été correctement mise en oeuvre ou que le réseau ne correspond pas au dirigeant ou à ses attentes.

Dans quels réseaux es-tu ?

Au fils des années, j'ai testé bon nombre de clubs d'entreprises avec des niveaux d'affinités différentes selon les cas. A ce jour, je reste très actif et très impliqué au sein de mon club APM (Association Progrès du Management) de Lens Béthune. Club remarquable de par la richesse et la diversité des experts intervenants. J'y suis depuis 7 ans et je ne m'en lasse pas. Je tire des enseignements de chacune de mes journées passées au sein de ce club.

Le second Club auquel j'adhère est donc l'ABC...

Pourquoi as-tu choisi l'Artois Business Club ?

Lorsque j'ai entendu parler du Club ABC, ma 1ère réaction a été de me dire : "Ca fait un club de plus dans le secteur, n'est-ce pas le club de trop..." Et finalement, j'ai été attiré par quelques éléments très précis : 

La très bonne communication qui en a été faite, ainsi que la réussite des autres clubs FBC et HBC

La qualité des intervenants qui donnent une dimension "dynamique et sportive" que j'adore (je pratique le tennis et la course à pied)

Le format déjeuner très bien "timé" (12h/14h)

La diversité des membres

Et évidemment, le lieu : Le temple Bollaert !!! (je suis un grand supporter du RC Lens depuis mon plus jeune âge)

Quel est ton objectif en ce qui concerne notre club ?

Mon objectif quant à ma participation au sein de l'ABC est évidemment de rencontrer un maximum d'interlocuteurs avec lesquels je serai en mesure de démarrer un partenariat et aussi partager des expériences : Qu'il s'agisse de celles des intervenants ou d'autres membres du club.

Es-tu d'accord avec cette phrase , « il faut donner pour recevoir » ?

La véritable réussite d'un réseau se trouve dans la réciprocité. On est évidemment dans l'attente de business mais pour en prendre, il faut aussi savoir en donner. Je n'hésite donc pas à communiquer sur le profil des différentes personnes que je rencontre. En effet, si mon entreprise n'a pas forcément tel ou tel besoin à l'instant T, une entreprise de mon entourage peut l'avoir. C'est aussi ça le réseau : Savoir être un bon ambassadeur et un bon relayeur

Combien de temps te prend ce «réseautage» ?

Réseauter n'est pas une tâche que l'on effectue x fois par semaine ou x fois par mois. C'est surtout un état d'esprit que l'on intègre à son mode de fonctionnement quotidien et qui doit être naturel... J'estime être une personne de réseau, en ce sens qu'il m'arrive régulièrement de mettre les gens en relation les uns avec les autres, et ceux-ci me le rendent bien.

Est-ce que tu conseillerais à un chef d'entreprise d'intégrer le Flandres business Club? Si oui, pourquoi ?

Par rapport à l'image dynamique que dégage le club ABC, il est évident que je le conseillerais à de nombreux chefs d'entreprises de mon entourage. C'est d'ailleurs déjà le cas !

Comment as-tu connu le club ?

J'ai connu le club ABC à l'occasion des opérations de communication qui ont été faites autour de son lancement et par le biais de plusieurs personnes des clubs FBC et HBC qui m'ont suggérées d'y aller.

J'ai assisté au lancement en Octobre dernier, j'ai été très convaincu par le professionnalisme et le rythme des rencontres. J'ai immédiatement adhéré et je ne le regrette pas.

As-tu fais des affaires au sein du club ? Si oui peux tu nous en dire plus ?

Le club m'a permis de revoir certaines personnes que je connaissais déjà et avec lesquelles je n'avais plus forcément de contacts directs. Il m'a aussi permis de faire connaissance de membres avec lesquels j'ai déjà planifié des RDV et entrepris des démarches concrètes : il s'agit d'Arnaud Mordacq et Emmanuel Delaby.

 As-tu une anecdote depuis que tu es à nos cotés ? Un intervenant qui t'a marqué ? une rencontre inattendue ? etc..

 J'ai participé à 3 belles rencontres depuis Octobre dernier :

D'abord avec Xavier Bertrand qui est, entre temps, devenu le président de notre belle Région.

Ensuite avec Frédéric Van Lierde, un athlète avec un grand "A". Le dépassement de soi prend toute sa mesure ! 

Enfin, de belles retrouvailles avec Nelson Monfort que j'avais déjà rencontré en 2009 lors des mondiaux d'athlétisme à Berlin. Il a de nouveau confirmé qu'il était quelqu'un d'entier et de très sympa !

Grégory LEBLANC

Co-dirigeant


Groupe Vivier - Mathieu Vivier

15/03/2016

head-rencontre-vivier

 

Holding familial dont le siège est basé à Arras

110 collaborateurs 33 M € de CA consolidé, 4 entreprises filles dans les métiers suivants :

Construction de carrosseries industrielles pour le BTP et le Transport routier, location et vente de remorques et semi-remorques.

Vente, location et entretien de matériels de manutention au sol (chariots élévateurs, télescopiques).

Edition d'un catalogue de vente par correspondance de produits pour l'industrie et les collectivités, animation d'un réseau de 80 revendeurs sur l'hexagone.

Vente, location et entretien de matériels de nettoyage (balayeuses, auto-laveuses industrielles, produits de nettoyage).

 

- Membre du ABC depuis 09/ 2015.

- Un réseau est aujourd'hui, plus que jamais, un outils indispensable de communication, de mise en relation des chefs d'entreprises partageant les mêmes contraintes dans des métiers pourtant différents mais souvent complémentaire.

 

Nos clients se regroupent, nous devons suivre le même chemin afin de diversifier notre offre par des alliances, ensemble nous sommes plus forts et plus visibles.

Il ne s'agit pas de réseauter, mais de choisir le bon réseau et de s'y tenir par une présence constante, une volonté de participation et d'animation.

On parle souvent de frein par le prix ou le manque de temps, ABC nous offre la possibilité de rencontrer lors d'un repas mensuel, plus de chefs d'entreprise qu'en 1 an de démarche.

Il s'agit bien là d'un gain et non d'une dépense.

Le Nord Pas de Calais est une région qui a souffert et qui souffre encore mais qui est à l'origine de la 3eme révolution industrielle, nous avons une histoire à défendre et des projets à accomplir.

Je ne fais partie d'aucun réseau autre que le club ABC car je préserve du temps pour ma famille et mon entreprise, 2 valeurs primordiales pour moi.

- « Il faut donner pour recevoir », plus facile à dire qu'à faire... cette notion bien que difficile à mettre en oeuvre est pourtant l'élément essentiel d'un réseau, on le fait vivre par sa présence et son implication, par sa participation aux actions menées.

Je conseille actuellement un ami chef d'entreprise d'intégrer notre club, c'est à la fois une source de business mais aussi une affaire d'hommes et de femmes partageant les mêmes valeurs.

Je n'ai jusqu'à présent pas fait d'affaire directe de par le club, nous avons échangé des cartes et nous nous connaissons mieux maintenant, les affaires viendront.

Les différents intervenants étaient de qualité avec toujours le même moteur de la réussite... la passion.

Mathieu Vivier

Président


CONSEIL EVRP - Michel BUYCK

26/04/2016

head page rencontre evrp

 

Création 12/ 2009, située à Armentières.

L'activité : protéger l'employeur du comportement de ses salariés pour lui éviter la faute inexcusable.
La société a accompagné 456 chefs d'entreprises dans leurs démarches.

Depuis quand es-tu membre du club ?

Je suis membre du club ABC depuis 09/2015,

Qu'est-ce qu'un réseau ? Dans quels réseaux es-tu ?

Ma dernière prospection remonte à 2012, depuis tout se passe sur la mise en relation. Tous nos clients sont en demande du : « Tu connais quelqu'un qui fait... »

Fervent adepte du réseau, je suis Président du Lille Nord Métropole BNI, je fais partie également de syndicats professionnels de chefs d'entreprises, mon adhésion à l'ABC était une évidence, rencontrer d'autres personnes sur la durée pour pouvoir faire la liaison avec mes clients et les membres.

Les choses ne se font pas sur un claquement de doigts, les relations trop vite tissées ne durent jamais très longtemps, il est important de redonner de l'importance à cette maxime : « il faut donner du temps au temps ».

À quoi sert un réseau ? Que peut en attendre un chef d'entreprise ?

Comment y optimiser sa présence ?

Lorsque l'on intègre un groupe, il y a des règles à respecter :

- Payer sa cotisation

- Etre présent à chaque rendez vous

- Bonne humeur de rigueur

- Etre positif dans sa tête : on a tous des factures à payer (URSSAF, RSI, Impôts ...). Ce n'est à mon avis pas le lieu pour en parler

- Aller vers les gens,

- Prendre le temps, si l'on se réunit une fois par mois de 11h 45 à 14 h, on notifie sur son agenda les dates et le créneau horaire et on bloque !

- Etre à l'écoute  

- Avoir une entreprise en bonne état financière et se dire ce n'est pas l'ABC qui fait (ou fera) vivre mon entreprise.

Ayant pris mes marques dans le groupe, mon objectif est de prendre une part active :

- Amener des invités pour leur faire découvrir qu'il est important de sortir de son bureau

- Etre un moteur ou un animateur pour lancer les échanges et mettre les gens en relation (ça c'est déjà le cas)

- Amener le ciment pour sceller les relations : ce ciment est un mélange de professionnalisme et d'humour.

As-tu une anecdote depuis que tu es à nos côtés ? Un intervenant qui t'a marqué ? Une rencontre inattendue ? Etc.

L'anecdote : lors du repas du 12 juin 2015 à Marcq-en-Barœul, je discutais avec deux personnes lorsque, pour une raison inconnue j'ai senti une présence derrière moi, je me suis retourné et seul, sagement à attendre, M.Thierry MARX.

Je me suis dirigé vers lui et j'ai eu la chance de l'avoir pour moi seul durant quelques minutes, quelques minutes qui m'ont semblé comme un privilège.

L'objectif n'est pas que de rencontrer les Responsables des entreprises les plus connues dans la région, mais de rencontrer des femmes et des hommes qui ont un relationnel qui permettra à chacun de développer son réseau.

Michel BUYCK

Dirigeant


Agence Tigre Blanc - EMMANUEL DELABY

26/04/2016

head page rencontre tigre blanc

 

Tigre Blanc accompagne les marques, les entreprises dans la mise en œuvre de leur stratégie de communication.

Depuis maintenant 12 ans, l'agence a réussi à conserver l'ensemble de ses clients. Tout simplement avec l'état d'esprit de l'agence qui s'oblige à toujours être surprenant et à l'affût des nouvelles tendances... même à en être à l'origine.

Nous avons réalisé depuis 12 ans, plus de 200 identités visuelles et chartes graphiques, des brochures, des documentations commerciales, des stands, des événements, plus de 250 sites internet et vidéos.

Pour des clients de l'industrie, du bâtiment, de la grande distribution, de la culture, de l'agro-alimentaire, du pure Player ...

L'agence créée, à Douai, en 2004, avec 2 associés compte désormais 7 collaborateurs pour l'agence de communication et une structure parallèle composée de 3 personnes dédiées au développement digital.

CA 1 million d'euros en 2015.

 

Depuis quand es-tu membre du club ?

Depuis 10/ 2015

Qu'est-ce qu'un réseau ?

Un réseau, c'est tout simplement le premier mode de communication. Un réseau c'est rencontrer, échanger et partager des moments entre personnes de même sensibilité dans un cadre structuré.

À quoi sert un réseau ? Que peut en attendre un chef d'entreprise ?

Un réseau sert, pour moi, à gagner du temps. Le fait d'être membre, d'être admis par les autres permet de prendre contact plus rapidement. Pour un chef d'entreprise, au delà des motivations de business, c'est aussi un des rares moments où il est possible d'échanger sur des attentes ou problématiques communes, de mettre en commun des visions de l'entrepreneuriat.

Comment choisir le bon ?

Il faut dans un premier temps établir et définir ses attentes. Chaque réseau a sa spécificité : business, rencontre, philanthropique, sportive, ... Pour ma part, je suis présent dans plusieurs réseaux et chacun d'entre eux m'apportent quelque chose de différent. Le réseau est un cercle vertueux qui, pour moi encore une fois, permet de s'enrichir.

Comment y optimiser sa présence ? 

Tout est dans la question : par la présence, par l'assiduité à ce réseau. Si l'adhésion est validée, il faut se tenir aux règles du réseau. Ne pas trahir la confiance donnée par les autres membres et ne pas s'écarter des valeurs communes.

Quel est le principal frein ?

Je pense que forcer le contact est un frein. Les choses doivent venir naturellement avec le temps. Être trop en attente ou dans l'urgence est perceptible. Pour moi, c'est le premier frein lors d'une rencontre dans un réseau.

Réseauter, n'est-ce pas une perte de temps ? 

Non. Réseauter est complémentaire à d'autres initiatives de communication. L'époque actuelle basée sur l'instantanéité ne laisse pas la place à l'échange prolongé, à la réflexion soutenue, à la prise de décision concertée. Faire partie d'un réseau oblige cela, oblige le temps de prendre du temps.

Le Nord Pas de Calais est-il une terre de réseaux ?

Il suffit de voir les différentes réunions organisées par les CCI et autres administrations pour se rendre compte de l'impact des réseaux.

Dans quels réseaux es-tu ? 

Je suis Président du BNI Douai, réseau d'affaire local, membre de Relvicom depuis 2008, réseau d'affaire départemental, co-fondateur du cluster 7, réseau qui regroupe les structures de communication du Douaisis, membre de l'inter-club du Douaisis , fondateur du club l'expérience qui regroupe 20 membres.

Pourquoi as-tu choisi le Artois Business Club ?

ABC, regroupe une qualité de membres qui sont clairement dans le cœur de marché de Tigreblanc. Ensuite, ce qui a porté mon choix sur ce réseau, c'est aussi la qualité des intervenants. Je reste toujours très impressionné devant des personnalités ayant un parcours atypique, publique ou médiatique. Même si mon métier me fait rencontrer des personnalités, je reste toujours très midinette.

Quel est ton objectif en ce qui concerne notre club ?

Faire de belles rencontres, partager des moments rares, et pouvoir travailler sur de nouveaux projets avec des structures qui ne nous connaissent pas encore.

Es-tu d'accord avec cette phrase, "il faut donner pour recevoir" ?

C'est une phrase que je dis toutes les semaines lors de mes prises de parole dans certains réseaux. Oui bien entendu, le principe de base de la communication et du commerce c'est d'être au minimum deux. Le monologue et la non reconnaissance de l'autre est souvent stérile.

Combien de temps te prend ce "réseautage"?

Le réseautage me prend environ 20 % de mon temps de travail désormais. J'ai la chance d'avoir des collaborateurs impliqués et passionnés qui me permettent de prendre ce temps qui est pour moi indispensable.

Est-ce que tu conseillerais à un chef d'entreprise d'intégrer le Artois Business Club ? Si oui Pourquoi ?

Absolument. C'est ce que j'ai déjà fait à plusieurs reprises.

As-tu fais des affaires au sein du club ? Si oui, peux tu nous en dire plus ?

Pour le moment, avec 3 réunions, pas encore. La communication, c'est toujours un peu délicat. Il faut se connaître, échanger et commencer à se faire connaître. Je suis plutôt serein pour l'avenir. Certains membres ont pris contact avec moi pour échanger sur des projets. C'est une très bonne nouvelle, j'adore découvrir de nouvelles structures. Avec le temps, je deviens patient.

Comment as-tu connu le club ?

Par recommandation tout naturellement. Je tiens à remercier Daniel Lenglen qui m'a très vite informé du club ABC.

As-tu une anecdote depuis que tu es à nos cotés ? Un intervenant qui t'a marqué ? Une rencontre inattendue ?

J'ai d'abord été surpris par la qualité des interventions, de la sympathie qui se dégage des réunions mais aussi sur le fait que je ne suis pas arrivé en terre inconnue. J'ai découvert sans concertation qu'une partie non négligeable de membres étaient aussi mes clients. C'est toujours un plaisir de pouvoir regarder un peu dans le rétroviseur et se dire que l'on a fait un petit chemin et impacté modestement l'image de certaines grosses entreprises régionales.

EMMANUEL DELABY

Directeur


TP Plus - Johann Menet

26/04/2016

head page rencontre tp plus

 

Société familiale installée à BILLY-BERCLAU (62). Depuis 1992, nous mettons chaque jour à disposition plusieurs centaines de matériel Travaux Publics et de transport avec chauffeurs.

CA : 20 millions d'euros
Effectif 16 personnes.

Depuis quand es-tu membre du club ?

09/2015

Qu'est-ce qu'un réseau ?

Le carnet d'adresse d'un chef d'entreprise, un vivier de partenaires.

À quoi sert un réseau ?  Que peut en attendre un chef d'entreprise ?

Un réseau sert à faire progresser son CA mais également à trouver des partenaires qu'il pourra faire travailler et recommander en toute confiance.

Comment choisir le bon ?

Chaque réseau à sa particularité, pour nous, le ABC se démarque par la qualité de ses membres, nos clients y sont fortement représentés.

Comment y optimiser sa présence ?

En participant à chaque rencontre et en respectant ses engagements envers les membres.

Quel est le principal frein ?

Cela pourrait être les aspects financiers et chronophages mais ce n'est pas le cas du ABC.

Réseauter, n'est-ce pas une perte de temps ?

Jamais, un bon contact qui ne rapporte pas à court terme peut vous sauver la vie à long terme.

Dans quels réseaux es-tu ?

BNI (nom commercial) et ABC.

Pourquoi as-tu choisi le Artois Business Club ?

D'abord, pour les membres du TP présent au ABC, ensuite pour la sélection « patron uniquement ». Egalement pour les invités.

Quel est ton objectif en ce qui concerne notre club ?

Je passe un excellent moment à chaque déjeuner et je construis des relations privilégiées avec mes clients, donc y rester le plus longtemps possible.

Es-tu d'accord avec cette phrase, « il faut donner pour recevoir » ?

Absolument, je vais toujours essayer de rendre la pareille à quelqu'un qui me fait vivre.

Combien de temps te prend ce «réseautage» ?

Un déjeuner par mois. En revanche, je prévois toujours mon après-midi pour pouvoir rester un maximum et faire un maximum d'échanges.

Est-ce que tu conseillerais à un chef d'entreprise d'intégrer le Artois business Club ?  Si oui Pourquoi ?

Oui sans hésiter, l'ambiance est excellente, les invités sont intéressants, plus de 100 chefs d'entreprises à disposition d'un coup.

As-tu fais des affaires au sein du club ? Si oui peux tu nous en dire plus ?

Oui, j'ai loué une pelle hydraulique à pneu, une mini-pelle et un Bulldozer.
Et j'ai confié à un des membres un cursus de formation pour mes équipes. L'ABC a été très présent dans mes échanges  avec mon banquier cela a pesé dans la décision.

Comment as-tu connu le club ?

Mon commercial avait entendu parlé du projet et des clubs existants, il a été invité au lancement par un des membres.

As-tu une anecdote depuis que tu es à nos cotés ? Un intervenant qui t'a marqué ?

L'intervention de Didier Leroy m'a beaucoup impressionné, lors de ce repas j'ai également passé un très agréable moment avec Patrick Mulliez, avec qui j'ai pu échanger ensuite par mail et qui a eu la gentillesse de me faire envoyer un livre dont nous avions discutés.

Johann Menet

Dirigeant


Imprimerie CALOONE - Bruno CALOONE

19/05/2016

head-page-rencontre-caloone

 

Imprimeur papier et carton, depuis 30 ans. Effectif : 10 collaborateurs. C.A. 2015 : 1 million d'euros


Nous sommes fabricants d'imprimés commerciaux, administratifs, publicitaires, évènementiels et packaging. Fabrication en interne de A à Z. Pré-presse, impression (quadri + vernis acrylique en ligne), finition (découpe, perforation, collage, numérotation, pliage, assemblage, brochage)

Depuis quand es-tu membre du club ?
10/2015

Que peut en attendre un chef d'entreprise ?
Développer du business.

Comment choisir le bon ?
Il n'y a pas de mauvais réseau, la plus grande richesse d'un réseau est bien les hommes et les femmes qui le composent mais il faut qu'ils soient acteurs de leur réussite.

Comment y optimiser sa présence ?
Echanger, construire les rencontres, ne pas trop se disperser.

Dans quels réseaux es-tu ?
GNE (réseau local plutôt géographique avec des tailles d'entreprise très diverses), BNI BBC Béthune (basée sur une méthodologie simple du qui donne reçoit), CIA (groupe d'imprimeurs complémentaires sur le Nord Pas de Calais)

Pourquoi as-tu choisi le Artois Business Club ?
Un réseau avec essentiellement des chefs d'entreprises, des décideurs et surtout des industriels.

Quel est ton objectif en ce qui concerne notre club ?
Apporter du business aux autres membres pour les besoins de mon entreprise, apporter mes relations aux autres membres et développer du business pour mon entreprise.

Combien de temps te prend ce «réseautage»?
Pour l'instant une journée par mois entre le déjeuner, les échanges par mails, téléphoniques et les rendez-vous

Est-ce que tu conseillerais à un chef d'entreprise d'intégrer le Flandres business Club ? Oui

Si oui, pourquoi ?
Qui peut mieux comprendre les besoins d'un chef d'entreprise qu'un autre chef d'entreprise

As-tu fais des affaires au sein du club ? Si oui peux-tu nous en dire plus ?
En cours

Comment as-tu connu le club ?
Invité par Christophe Hellec (le meilleur photographe de la région !)

As-tu une anecdote depuis que tu es à nos cotés ?
Quand je suis arrivé la première fois, j'ai prononcé 4 mots : Bonjour, Bruno Caloone imprimeur ; la réponse a été directe, : cela tombe bien, je suis entrain de revoir toute ma communication (CQFD)

Un intervenant qui t'a marqué ?
Frédéric Van Lierde pour sa rigueur dans le quotidien.

 

Bruno CALOONE
PDG


Preventhys - Virginie KUCHARSKI

19/05/2016

head-page-rencontre-preventhys

 

PREVENTHYS organisme de formation crée en 2009 spécialisé dans les domaines de l'hygiène, la sécurité et la santé au travail. Nous intervenons en intra et inter-entreprises jusqu'au sud de Paris. Implanté à Brebieres dans le triangle Arras-Lens-Douai. Nous ne cessons de développer et de croitre notre CA en 2015 700000e HT cette réussite nous a permis d'embaucher 2 salariés en 2014 et 4 autres en 2015 Quant à l'année 2016 elle sera marquée par le lancement d'un titre professionnel en préparateur de commandes et cariste d'entrepôt. Nos formations : Habilitation électrique, Incendie, Sauveteur Secouriste du travail, Travaux en hauteur, Echafaudage, port du harnais, Chariot automoteur, Nacelle, Grue Auxiliaire, Pont Roulant, Caces engins de chantiers, Document Unique, CHSCT, Gestes et postures.

Depuis quand es-tu membre du club ?
SEPTEMBRE 2015

Voici quelques suggestions de questions, à toi d'y répondre comme tu le souhaites

Qu'est-ce qu'un réseau?
Un groupe de personnes qui échangent entre eux.

À quoi sert un réseau? Que peut en attendre un chef d'entreprise?
Un réseau est un outil de travail formidable de communication et d'auto promotion à travers les échanges et les bonnes pratiques des dirigeants permettant de développer son CA et de trouver de nouveaux partenariats

Comment choisir le bon?
Connaître l'objectif que l'on se fixe avant d'intégrer un réseau le ciblage est donc primordial (les avis, la presse, internet.....)

Comment y optimiser sa présence?
En étant assidu aux réunions , participatif...la formule du  déjeuner table ronde reste une très bonne idée pour de meilleurs résultats...

Quel est le principal frein?
Le coût pour certains réseaux , la gestion du temps...

Réseauter, n'est-ce pas une perte de temps?
Non si on en mesure les retombées

Le Nord Pas de Calais est-il une terre de réseaux?
Oui à chacun de choisir celui qui lui correspond..

Dans quels réseaux es-tu?
ABC le meilleur en ce qui me concerne sur le territoire que je suis depuis 20ans , sinon je suis au rotary de Douai, Le MEDEF de douai, le club des entreprises OSARTIS  (qui regroupent 55 communes)ou j'en suis secrétaire.

Pourquoi as-tu choisi le Flandres Business Club?
ABC pour son professionnalisme , son image , la fréquence , son sérieux et la qualité des membres.

Quel est ton objectif en ce qui concerne notre club ?
Accroitre mes contacts professionnels afin de développer mon CA et d'être un leader sur notre terrritoire

Es-tu d'accord avec cette phrase , « il faut donner pour recevoir » ?
oh que oui ...je déplore que le prix soit encore une clé d'entrée et la qualité ne soit pas la priorité pour nos clients....pour avoir était consulté par des membres ABC juste le prix compte....Malheureusement je ne suis pas marchande de tapis.

Combien de temps te prend ce «réseautage»?
Pour ma part je suis chaque semaine en « réseautage » (via linkedin ou autres...)

Est-ce que tu conseillerais à un chef d'entreprise d'intégrer le Flandres business Club?. Si oui Pourquoi ?
Oui pour les motifs évoqués précédemment pour la qualité des membres et des intervenants.

As-tu fais des affaires au sein du club ? Si oui peux tu nous en dire plus ?
Oui j'ai depuis septembre déclenchés 4 nvx clients et 2 en prévision.

Comment as-tu connu le club ?
le bouche à oreille à l'époque le HBC ou j'avais demandé à Olivier la démarche pour 'être invitée , j'ai vu  et j'ai été séduite...par la formule bien évidemment lol

As-tu une anecdote depuis que tu es à nos cotés ? Un intervenant qui t'a marqué ? une rencontre innatendue ?
2 plus précisément.. Oui NELSON grâce à vous j'ai d'ailleurs reçus ses vœux et un des membres eric bajer vu à marrakech ds le même resto qui me passe une commande mais je n'avais rien pour écrire j'étais en vacances lol

Virginie KUCHARSKI
Directrice


COMARTOIS - Eric GRICOURT

19/05/2016

head-page-rencontre-comartois

 

Comartois est une société qui est spécialisée en impression numérique, broderie et articles publicitaires, réalisation de marquage véhicule, panneau publicitaire, adhésif, panneaux PVC, enseigne, textile, kakemono, roll up. Tous les produits sont réalisés en interne et nous ne faisons pas appel à la sous-traitance ou très peu pour garder notre autonomie et la rapidité.

Chiffres clés : Créée en 2009, 8 personnes, 20 kms adhésifs imprimés par an, 200 véhicules floqués en 2015, réalisation de tous les véhicules du tour de France pour BIC depuis 3 ans

Membre depuis le début du club ABC

Un réseau sert à ne pas rester isolé dans son coin et n'avoir que la tête dans le guidon. Donner de son temps dans un réseau n'est pas nécessairement faire du business. C'est aussi donner des conseils en fonction de nos expériences propres. Il faut donner pour recevoir.

Je suis président d'Osartis Club Entreprise qui est un club d'entreprises de territoire et membre du club Paris Arras Tour (course de vélo).

Échanger avec des chefs d'entreprises sur des problématiques communes, se recommander les uns les autres sont les qualités à avoir lorsqu'on est membre d'un réseau, d'ailleurs je conseille autour de moi ABC comme l'un des meilleurs clubs de la région. Je travaillais déjà avant le club avec plusieurs des membres (Ets Patoux, Preventhys, Bancel, Eco2energies etc..)

Eric Gricourt
Gérant